Fin de vie 

Définitions

Comment abréger la fin de vie ?

La fin de vie : 

La notion de fin de vie correspond aux derniers instants d’une personne dont le pronostic vital est engagé. Il peut s'agir : 

  • d'une personnes souffrant d’une maladie grave et incurable, en stade final, comme dans le cas d’un cancer évolutif en phase terminale.

  • d'une personne ayant eu un accident grave.

  • d'une personne du troisième âge arrivée à la période où sa mobilité est très réduite et où ses facultés de perceptions mentales, auditives, optiques et gustatives sont perdues.

Comment abréger la fin de vie ? 

  1. L'euthanasie :  

Le terme euthanasie vient du grec "eu" qui signifie bonne et "thanatos" qui signifie mort. Ce terme signifie donc "bonne mort" soit une mort "sans souffrance". Pour abréger une fin de vie dont les souffrances physiques ou morales sont considérées comme insupportables, il existe deux types d'euthanasie  

  • Aide active à mourir = euthanasie active.  Il s'agit d'aider un patient incurable à mourir par un geste actif (l'injection d'un produit mortel), qui le conduit à s'éteindre rapidement, sans douleur, et conscient

  • l'euthanasie passive consiste à s’abstenant d’agir en refusant l'acharnement thérapeutique sur un patient incurable.  Cela peut se traduire par une interruption des soins médicaux, mais également par un arrêt de l'alimentation ou de l'hydratation artificielle, ou encore par l'injection de sédatifs en grandes quantités. Ces dernières substances sont des médicaments qui calment l'anxiété et favorisent l'endormissement. Le patient s'éteint peu à peu, inconscient.

On distingue par ailleurs l'euthanasie "volontaire" et l'euthanasie "involontaire". On fait alors la différence entre une euthanasie qui répond à un souhait exprimé lucidement par le malade et une euthanasie pratiquée sur un malade inconscient ou comateux ou n'ayant jamais eu la possibilité d'exprimer sa volonté. 

 

   2. Le suicide médicalement assisté.

Une tierce personne fournit au malade une substance mortelle, que ce dernier s'administre lui-même.